Share

PwdByEddie

Partager

Son nom gascon est Anglet. Son nom basque est Angelu.

C'est entre Anglet (rive gauche) et Tarnos (rive droite) que l'Adour se jette dans l'océan Atlantique (golfe de Gascogne).

anglet plage

 

La commune est également traversée par les ruisseaux le Maharin, et du moulin Esboucdes, affluents de l'Adour. Enfin, le ruisseau de Petabure, tributaire du ruisseau de Harrieta qui naît à Arcangues, arrose lui aussi les terres d'Anglet.

Autrefois orientée vers l'agriculture, et en particulier les cultures maraichères, Anglet dispose à présent, grâce à sa situation au sein de l'agglomération de Bayonne-Anglet-Biarritz, d'un riche tissu économique.
Anglet est associée avec les villes de Bayonne et de Biarritz avec lesquelles elle partage l'administration de l'aéroport de Biarritz - Anglet - Bayonne.
Anglet est englobée dans l'emprise du port de Bayonne qui concerne également les communes de Bayonne et Boucau dans les Pyrénées-Atlantiques et Tarnos dans les Landes.

Activités économiques locales :

  • tourisme balnéaire
  • thalassothérapie
  • sports (aikido, industrie du surf et de la glisse)
  • aéronautique (Dassault aviation)

La commune accueille également des entreprises du secteur agro-alimentaire qui figurent parmi les cinquante premières[7] du département :

  • Société bayonnaise des viandes (production de viandes de boucherie) ;
  • SAS TDA (production de viandes de boucherie) ;
  • Mandion SA (fabrication industrielle de pain et de pâtisserie fraiche) ;
  • Société d'abattage du Pays basque (production de viandes de boucherie) ;
  • SARL Sonath (cuisson de produits de boulangerie).


Culture et patrimoine

D'origine linguistique controversée, Anglet et les communes voisines de Biarritz et Bayonne peuvent être considérées selon les points de vue comme gasconnes ou basques.

La majorité de cette zone parlait le gascon, selon l’Atlas Linguistique de Gascogne (ALG) (1954-66) et les enquêtes sur la limite du basque de Lucien Bonaparte (1863), même si certains quartiers ou zones auraient tendance à être qualifiables de basques (sans doute par un apport des campagnes basques environnantes).

Depuis le XXe siècle, le français est la langue majoritaire.

Le nom d'Anglet, signifie en gascon : petit angle. L'angle qu'avait laissé l'Adour en remontant vers ses anciennes embouchures de Capbreton et de Vieux-Boucau, avant son détournement en 1578. Le nom d'Angelu (en basque) a la même signification.

La devise gasconne d'Anglet est Mar e pignada per m'ayda c'est-à-dire : Mer et pignada pour m'aider (le pignada en gascon est une forêt de pins maritimes, présent sur les armoiries de la ville).

À Anglet, la majorité des noms des rues et des lieux dits anciens qui ont été sauvegardés sont gascons (environ 160 références).

Les quartiers nouveaux, d'abord occupés par des maraîchers gascons essentiellement, ont été gagnés sur les marécages.

Anglet a cédé au XIXe siècle une partie de son territoire à Bayonne (quartier Saint-Léon, autour de l'hôpital).

 

Clubs et équipements sportifs

  • Hockey sur glace : l'équipe d'Anglet Hormadi Élite évolue en Division 3.
  • Golf
    • le parcours de Chiberta, un links par 71, est l'un des plus beaux golfs de la côte basque. Il a accueilli une épreuve de qualifications à l'Open de France en 2005.
    • le golf du Phare, créé en 1888 est situé sur les communes d'Anglet et de Biarritz.
  • Équitation : le Club Hippique de la Côte Basque, déjà cinquantenaire (2006), est une association Loi de 1901. Avec près de 500 membres actifs, c'est le 2ème club d'Aquitaine.
  • Surf et sports de glisse : les différentes plages accueillent de nombreuses compétitions internationales masculines et féminines. Anglet est un spot reconnu dans le monde entier (la ville a accueilli pendant l'été 2005 les événements suivants : championnat de France des sports de glisse, Quiksilver Air Show, O'Neill Pro, O'Neil Angel's Challenge, KanaMissCup, coupe de France Open Bodyboard, Wake n'Ski Tour, OP Royal Single Trophée)
  • Football : Les Genêts d'Anglet évoluent en CFA.
  • Rugby : l'Anglet Olympique évolue en troisième division fédérale
  • Dojo Angloy Aikido : Le Dojo Angloy Aikido est le 20e club de France en nombre de licenciés avec plus de 560 membres actifs.
  • rafting
  • Pelote basque : Club Hardoytarrak (dont l'un des principaux joueurs est Patxi Chabay - champion de France et Plaza Mutil 2006 dans la catégorie Poussin)
  • Basket-ball : A.C.B.B club mixte dont l'équipe fanion évolue en Nationale 2 du championnat de France
  • Roller in line hockey : l'Artzak d'Anglet a obtenu la médaille d'argent durant la coupe d'Europe 2006.
  • Anglet Surf Club : Le club de surf d'Anglet est le plus gros club de France avec plus de 1200 licenciés, il compte aussi de nombreux champions dans ses rangs comme Thomas Bady, Romain Laulhé, Tim Boal, Caroline Sarran.

course pied anglet

 

 

 

 

Mis à jour ( Mardi, 07 Juillet 2009 19:51 )