Share

PwdByEddie

Partager

Viet vo dao  désigne l'art martial viêtnamien. Terme qui se traduit par : Việt : Viêt Nam (le peuple vietnamien) ; Võ : l'art martial ; Đạo : la voie.

Le terme Viet vo dao est utilisé de façon erronée par quelques écoles de Võ Cổ Truyền françaises. Le terme ne devrait être lié qu'au seul style Vovinam. Lors de la création de la première fédération française regroupant les arts martiaux vietnamiens en 1973, le Maître Patriarche du Vovinam, Lê Sang, autorisa les fondateurs à regrouper les différents styles sous le nom générique de Việt Võ Đạo. Depuis, ce terme continue à être utilisé en France pour désigner les styles vietnamiens, malgré l'appel du 8 septembre 1998 du maître Lê Sang de ne plus dissocier le terme Viet vo dao qui appartient au Vovinam. Au Việt Nam et partout dans le monde (excepté en France et quelques pays européens), le terme Viet vo dao est exclusivement réservé au Vovinam Việt Võ Đạo (VVN VVD).

Sa devise : « Être fort pour être utile »

Son salut : « Main d'acier sur le cœur de bonté »

Son symbole : le bambou, qui « plie mais ne se rompt pas » image de souplesse et de droiture

L'art martial vietnamien est né dans les campagnes et villages. Cet art du combat servira aux cultivateurs et paysans de moyen de survie contre leur ennemi séculaire, la Chine,Les Thaïs, mais aussi contre la tentative d'invasion des Mongols, la colonisation française, l'occupation japonaise puis américaine.

Sa pratique vise au développement externe (corps), interne (énergie, respiration, méditation...), exercices de santé (gymnastique...), culture et tradition. Il inclut aussi le maniement de nombreuses armes telles : le sabre , le bâton, la hallebarde, le couteau....

Ils sont classés généralement en 2 groupes :

  • le Võ Cổ Truyền (traditionnel), basé sur les trois doctrines bouddhistes, taoïstes et confucéennes.
  • le Thiếu Lâm (Shaolin), lié au bouddhisme, revendiquant son origine chinoise.

Un troisième mouvement est apparu officiellement en 1938, le Vovinam Viet vo dao (võ phục bleu), fondé par Maître Nguyên Lộc. Son but : le développement sportif de l'art au niveau national. Sa spécialité devenue maintenant très célèbre : les ciseaux acrobatiques.

 

Mis à jour ( Mardi, 22 Septembre 2009 19:50 )