Share

PwdByEddie

Partager

Son nom est Biarritz(e) ou Miarritze en basque et Biàrrits [biˈarrits] en occitan gascon. La forme Miarritze, au même titre que la forme Biarritz(e), a été officiellement reconnue par l'Académie basque, organisme d'Etat au sein de l'Etat espagnol ; l'Académie bénéficie également d'une reconnaissance officielle de la part des autorités françaises. Les deux formes, Miarritze et Biarritz(e), étant depuis toujours utilisées en langue basque, la mairie de Biarritz a choisi la forme la plus connue, à savoir Biarritz(e), afin qu'elle figure sur les panneaux indicateurs bilingues français-basque.

Station balnéaire réputée depuis le XIXe siècle, elle était constituée d'un tout petit village de pêcheurs de baleine (dès le XIe siècle) quand Victor Hugo la découvrit en 1843. Il évoquait déjà le risque de la voir devenir une ville balnéaire.
Le village était à l'origine constitué de deux centres de peuplement : l'un au quartier de l'église Saint-Martin et l'autre au port de pêche (Port-Vieux) défendu par le château de Belay ou Ferragus. Son blason montre une grande barque baleinière qui reste le symbole de la ville.
La population est d'origine vasconne. Il est difficile de statuer clairement entre des racines basques, ou gasconnes. Biarritz faisait — d'un point de vue administratif — partie du Labourd, province basque, jusqu'en 1790.
Le premier phare fut construit en 1650.

L'avènement du surf

En 1957, le scénariste américain Peter Viertel, de passage à Biarritz avec son épouse Deborah Kerr pour le tournage du film Le Soleil se lève aussi, utilise une planche de surf qu'un ami a fait venir par avion de Californie. C'est le lancement de ce sport à Biarritz. Les premiers Biarrots s'essayent au surf et lancent une mode qui va durer en s'appuyant sur la qualité des vagues de la côte Atlantique. Aujourd'hui, la ville est devenue un des pôles européens et mondiaux de ce sport de glisse.

biarritz plage

Économie

Biarritz est associée dans une communauté d'agglomération avec les villes d'Anglet et de Bayonne (le BAB) avec lesquelles elle partage l'administration de l'aéroport de Biarritz-Anglet-Bayonne. Ses activités économiques locales sont tournées vers :

  • le tourisme,
  • le sport (golf, surf et rugby),
  • la thalassothérapie
  • l'industrie

Les éditions Séguier ont leur siège à Biarritz.
Dassault Aviation possède un établissement à Biarritz, qui produit des éléments en composites et assemble des fuselages des avions Falcon.

Sports et équipements sportifs

Équitation 

l'hippodrome des fleurs est dédié aux courses de trot ;

Golf 

le golf du Phare (construit par des britanniques en 1888) est l'hôte de la Biarritz Cup, importante compétition amateur ;

Football américain

les Atlantes de Biarritz sont une équipe évoluant en 2008 en Casque d'argent de football américain (championnat de France de football américain de 3eme division) ;

Pelote basque 

la ville organise de nombreux tournois amateurs et professionnels, notamment les Masters du jaï alaï de cesta punta en juillet.

Rugby 

le club de rugby du Biarritz olympique Pays basque (BOPB) est le club phare de la ville. Fondé en 1913, il s'honore de 5 titres de champion de France (1935, 1939, 2002, 2005 et 2006). Le BOPB se produit au parc des sports d'Aguiléra. Son joueur légendaire est Serge Blanco.

Surf 

Biarritz accueille régulièrement des compétitions de surf, comme les épreuves de championnat du monde de longboard de 1992 à 2005 lors du Biarritz Surf Festival.
Surfrider Foundation Europe a son siège à Biarritz.
Surf Session est le plus ancien magazine de surf en France. Fondé en 1986 par Gibus de Soultrait et Pierre Bernard-Gascogne à Biarritz, il appartient au groupe de presse Sud Ouest.

 biarritz rugby

 

 

 

Mis à jour ( Mardi, 29 Septembre 2009 19:35 )