Share

PwdByEddie

Partager
 
 Historique de l'aïkido au dojo angloy
 
aikido dojo angloy 

Il y a plus de vingt ans déjà la section d'aïkido fut créé sous l’impulsion de Jean-marie et Patricia DESTRADE. Par le biais de l'enseignement de Jean-Marie les pratiquants découvrirent un aïkidoka qui avait une très bonne pédagogie et de formidables vertus intérieures. Ses cours avaient toujours quelque chose d' unique. C'est lui qui nous fit découvrir Franck NOEL son maître que nous avons l’honneur d'inviter tous les ans à Pâques. 

Les plus grands souvenirs de cette période furent évidemment une escapade bien arrosée au rhum en Martinique pour un stage d’aïkido avec IKEDA senseï un grand maître japonais. En suite il y eu la démonstration au Palais de Biarritz du Mizoguchi-ha Ittō-ryū qui est l'une des plus anciennes école de sabre du Japon. C'est lui seul qui a servi d'uke au Senseï qui était le 16éme descendant d'une famille de samouraï. Inutile de vous dire que les chutes impressionnantes se déroulaient sur le parquet. 
aikido dojo angloy
 
aikido dojo angloy 
 

Très vite Jacky TALGORN partagea les cours avec lui, ces cinq années passèrent bien trop vite et furent inoubliables. Si Jean-Marie raccrocha le kimono, les paellas et les soirées chez Jacky au port de SOCOA sont toujours bien d'actualité. 

Après ces belles années la page se tourna et c'est Dominique LAUDOUAR qui prit la suite. Fort de cet enseignement et avec sa personnalité il continue à enseigner  au dojo angloy. De plus il suit l'enseignement de Philippe GRANGE qui a passé 9 ans au Japon. Avec un grand travail sur l’énergie interne (KI) et la découverte de l'aïki taïso, ce qui a été une grande remise en question de sa part.
 
aikido dojo angloy 
 
En plus des cours au dojo, été comme hiver, à la plage ou à la montagne, les cours d'aïki taïso s' enchaînent avec passion. Avec des pratiquants de plus en plus nombreux et de plus en plus réguliers, c'est au tour de Christian GOIX et d'Isabelle QUEHEILLE de venir enseigner à ses cotés. Voilà plusieurs années qu'un groupe de pratiquants courageux et assidu pratique dans notre dojo. 

Durant ces dernières année nous avons eu le plaisir d'inviter la ligue d'aquitaine avec son DTR Philippe LEON, Franck NOEL, Philippe GRANGE, Christian BORIE DTR midi Pyrénées et Gaston NICOLESSI  à venir diriger des stages d’aïkido. Et c'est bien grâce  à notre secrétaire Stéphanie LACHKAR et son compagnon Pierre POMIERS que nous arrivons à avoir une section dynamique et à organiser quatre stages par an avec des enseignants formidables.
   
 
Historique du dojo angloy
 
Les débuts ne furent pas aisés et il fallut attendre septembre 1966 pour pouvoir déposer les statuts du Dojo Angloy, faute de professeur. Messieurs Auguste GUIMONT, Jean CELHAY, Maurice LAPOUDIE qui furent parmi les premiers responsables administratifs des sections de judo, ne purent être candidat au premier comité directeur et c’est ainsi que Mesdames PINET et PENNES et Messieurs ARANA, AUBERT, BOYER, CAPOT, CAYREY, DUFAU, PENNES, PINET et SEGURET constituèrent une équipe qui eut la lourde tache de créer le club de toutes pièces. La présence de Lucien DESCOUBES, professeur de judo, encouragea chacun et fit prendre patience à tous, car rien n’existait à Anglet et surtout pas une salle disponible pour laisser à demeure un tapis de judo. Aucune épreuve ne fut épargnée : après la salle de classe, il y eut la salle des fêtes de la mairie, puis la salle de bal du petit désir. D’autre part, les déménageurs hebdomadaires, après dix huit mois de ce trafic, commencèrent à se décourager si bien qu’il était urgent, en 1967, que la situation changeât. La sortie de terre du bâtiment de Moyrie redonna du courage à tous : la perspective d’un tapis fixe dans la salle réservée au judo sembla être un paradis aussi est-ce avec fougue que chacun se mit à l’ouvrage pour occuper, au plus tôt, la nouvelle salle du bâtiment municipal. Le Président de l’époque, Robert Pennes et ses fils, Jean-Paul SEGURET, Jean-Marie PAGUEGUY et même Lucien DESCOUBES firent merveille à jouer du marteau, de la scie, si bien que pour le 1er mai 1967, le Dojo occupait les cent premiers mètres carrés du bâtiment. 
 
 
gala arts martiaux
 

 Ces premières installations eurent une heureuse conséquence

Dès la rentrée de la saison 1967/1968, les effectifs sont en nette progression à tel point que le Président demanda, en juin 1968, de pouvoir disposer de la totalité du bâtiment puisque le basket boude les installations insuffisamment adaptées à ses besoins. La décision favorable de la municipalité relance alors l’équipe du dojo dans l’aventure de la construction et le premier Trophée Guy GAUTRIAUD de 1970 est l’occasion d’inaugurer les nouvelles installations. L’association pensait alors entrer dans une nouvelle période de tranquillité ! Erreur ! La rentrée de 1970 voit une véritable ruée des jeunes qui veulent s’initier aux arts martiaux. Plus de cent inscriptions nouvelles obligent à repenser les installations et à demander à la municipalité un agrandissement qui porte essentiellement sur les vestiaires, le sanitaire et la salle de réception/bureau. Les travaux commencés en novembre 1971 seront terminés en décembre 1972. Les 450 membres actifs inscrits au club témoignent de la vitalité de l’association. Toutes les autorités, qu’elles soient municipales, départementales ou même régionales, connaissent à présent le dojo Angloy et le sérieux de son organisation, et c’est probablement ce qui fit dire au directeur du service départemental de la jeunesse et des sports et des loisirs à Monsieur le maire d’Anglet, au mois d’août 1973 : « Monsieur le Maire, il faut envisager de construire un club à la mesure du Dojo Angloy ». Aussi dans l’impossibilité de réaliser d’autres agrandissements à Moyrie, il ne reste plus que la solution proposée par le directeur départemental de la jeunesse. 

 

dojo angloy

 Association Sportive Dojo Angloy‎
62, Rue Jouanetote,
64600 Anglet‎

Tél : 05 59 63 10 54‎ 

 

 
 
 
 

 dojo angloy aikido

Agrandir le plan

 

Lire l'article des 40 ans du club de Anglet magazine (2006) P.18